• Livraison offerte
    dès 250€ TTC de commande
  • Les grandes marques
    au meilleur prix
  • Plus de 3000 articles
    en stock permanent
  • Une équipe professionnelle
    À votre écoute au 04 81 12 00 80

Dossier thématique sur la RT2012

La RT 2012 (réglementation thermique 2012) a pour objectif de diminuer la consommation en énergie primaire des bâtiments neufs et de la limiter à 50kWhep/m² annuel (en moyenne). Elle est applicable à tous les permis de construire :

  • déposés depuis le 28 octobre 2011 pour certains bâtiments neufs du secteur tertiaire (bureaux, bâtiments d'enseignement primaire et secondaire, établissements d'accueil de la petite enfance) et les bâtiments à usage d'habitation construits en zone ANRU ; 
  • déposés depuis le 1er janvier 2013 pour tous les autres bâtiments neufs.

 

Au-delà de la norme, la réglementation thermique 2012

Classification des 5 usages selon la RT 2012La RT 2012 impose à tous logements neufs d’être équipés d’appareils permettant de mesurer ou d’estimer la consommation en énergie. Ces systèmes doivent informer les occupants du logement de leur consommation selon une classification de 5 usages : chauffage, refroidissement, production d’eau chaude sanitaire, réseau prises électrique/éclairage, auxiliaires (ventilateurs, pompes).

L’essentiel de la RT 2012 repose sur 3 exigences de résultats, chacune définie par un coefficient. Chaque coefficient possède une valeur maximale à ne pas dépasser qui varie en fonction du lieu géographique d’habitation, de la surface du logement et de la typologie du bâtiment.

 

 

 

Efficacité énergique du bâti selon la RT 2012

L’efficacité énergétique du bâti

Les besoins liés au chauffage, à la climatisation et à l’éclairage sont définis par le Bbio (besoin bioclimatique conventionnel). Pour obtenir un Bbio performant, il est préférable de :

  • travailler sur l’orientation et la disposition des baies vitrées du logement pour optimiser les apports solaires en hiver tout en s’assurant une protection en été ;

  • privilégier l’éclairage naturel ;

  • limiter les déperditions thermiques avec la compacité des volumes et une optimisation de l’isolation des parois opaques (mur, dalle, toiture) et des baies (fenêtres et portes donnant sur l’extérieur ou une pièce non chauffée).

 

En pratique :
Pour ne pas dépasser la valeur maximale du Bbio (appelé Bbio Max) et être en accord avec la réglementation thermique 2012, il faut veiller, lors de la réalisation des travaux de l’habitation :

  • à un bon traitement des ponts thermiques,

  • à une absence de fuite d’air,

  • à une bonne mise en œuvre du système de ventilation avec une ventilation performante (simple flux, double flux, etc.),

  • à l’installation d’une protection solaire mobile dans les chambres.

 

Les solutions 123elec :

 

1. CAPRI Capritherm Boite encastrement simple étanche à l'air D67 P40 - CAP723040

Boite encastrement pour placo Capri Capritherm

 

 

 

 

 

2. Schneider Odace Interrupteur volets roulants blancs

Mécanisme interrupteur pour volets roulants Schneider Odace

 

 

 

 

 

 

3. Eurohm Airmetic Embout pour gaine ICTAD20mm - 52078

Embout pour gaine électrique D20 Eurohm

 

 

 

Le confort d’été dans les bâtiments non climatisés

Le but de cette exigence est d’éviter les surchauffes d’un bâtiment résidentiel sans avoir à le climatiser. Pour disposer d’un bon niveau de confort en été, la RT 2012 impose une limitation du Tic (température intérieure conventionnelle) en période de forte chaleur.

A l’instar de la RT 2005, la RT 2012 définit des catégories de bâtiments dans lesquels il est possible d’assurer un bon niveau de confort en été sans avoir à recourir à un système actif de refroidissement. Pour ces bâtiments, la réglementation impose que la température la plus chaude atteinte dans les locaux, au cours d’une séquence de 5 jours très chauds d’été n’excède pas un seuil. (Source Ministère de l'environnement)

 

La solution 123elec :

SIEMENS Thermostat d'ambiance digital programmable journalier

Thermostat d'ambiance digital programmable journalier Siemens

 

 

La consommation énergétique du bâtiment

Le coefficient de Consommation conventionnelle d’énergie primaire (Cep) va définir une valeur maximale à ne pas dépasser pour des consommations annuelles ramenées au m². Ces consommations portes sur 5 usages : chauffage, climatisation, eau chaude sanitaire, éclairage et auxiliaires (pompes, ventilateurs).

Exemple de Cepmax pour une maison individuelle            

5 usages de la consommation énergique d'un bâtiment selon la RT 2012

 

Exemple de Cepmax pour une maison individuelle

 

Sources d’énergie renouvelables

La RT2012 impose à chaque bâtiment résidentiel neuf de disposer d’une source d’énergie renouvelable. Il peut s’agir :

  • de capteurs solaires thermiques (2m²/min) pour la production d’eau chaude sanitaire,

  • de panneaux photovoltaïques pour la production d’électricité,

  • d’un raccordement à un réseau de chaleur alimenté à plus de 50% par des EnR (énergies renouvelables).

 

Il existe, cependant, des solutions alternatives à ces sources d’énergie renouvelable comme un chauffe-eau thermodynamique ou une chaudière à micro cogénération.

 

 

Découvrez l'offre de matériel électrique conforme à la RT 2012 de la boutique en ligne 123elec. 

 

 

Quels sont les changement attendus pour 2020 ?

Le changement majeur qui sera apporté par les normes de la RT 2020 (réglementation thermique 2020) portera sur la performance énergétique du logement. Toute construction neuve devra produire autant d’énergie qu’elle en consommera. Cette mesure a pour objectif de définir que chaque habitation neuve dispose d’un niveau passif de sa performance énergétique.

 

La RT 2020 en pratique :

  • consommation chauffage ⩽ 12 kWep / m² / an

  • consommation en énergie primaire (chauffage, eau chaude sanitaire, appareils électriques, éclairage) < 100 kWh / m² / an

  • production en énergie renouvelable ⩾ besoins énergétiques de l’habitation

 

La RT 2012 est essentiellement centrée sur les aspects thermiques et l’isolation du logement. La RT 2020 prévoit d’élargir ses exigences à la production d’énergie et à l’empreinte environnementale de l’habitation. Dans cette optique, sera également prise en compte la protection de l’environnement. Pour cela, les artisans devront davantage s’intéresser au cycle de vie des matériaux et aux conditions de fabrication des équipements. Pour le bien-être des habitants, la RT 2020 s’intéressera aussi à la qualité intérieure de l’air ainsi qu’à l’isolation phonique. Ainsi, il conviendra d'adapter le matériel électrique afin qu'il réponde aux dernières exigences.

 

 

Autres articles sur la norme électrique :

La norme électrique : les volumes de salle de bain

La norme électrique : les prises de courant

La norme électrique : le réseau multimédia

La norme électrique et l'éclairage

 

 

 

Découvrez les autres dossiers thématiques 123elec

norme electriqueeclairagetableaux électriquescoffrets de communicationequipement electriqueInterrupteursPrises électriqueschauffage électriqueDomotique - Maison connectéesecurite incendieAlarmesInterphones et visiophonesOutillage à main - Appareils de mesure - EPIOutillage électroportatifVMC



Besoin d’aide ?