TOUT LE MATERIEL

Dossier thématique : Sécurité incendie / Alarme

Tout savoir sur le rôle du détecteur de fumée.

 

Le rôle du détecteur de fumée

Suite à la publication de l'arrêté gouvernemental du 14 mars 2013, un détecteur de fumée est installé dans chaque lieu d'habitation au plus tard le 8 mars 2015. Un délai supplémentaire accordé aux propriétaires bailleurs a été fixé au 31 décembre 2015 pour l'installation de leurs détecteurs de fumée sous réserve d'avoir acheté le (ou les) détetcteur(s) de fumée avant le 8 mars 2015 et d'en avoir la preuve (contrat d'achat).

 

Sa mission : alerter et sauver des vies

 

Le nombre d’incendies a doublé en France au cours des 20 dernières années. Un incendie se déclare toutes les deux minutes, dont 80 à 90% dans des habitations, et 250.000 sinistres incendies d’habitations sont déclarés chaque année aux assurances (sources AFP).

 

70 % des incendies mortels surviennent la nuit. C’est la fumée, toxique, rapide, brulante, noire et opaque qui en est le plus souvent la cause. Les Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée (DAAF) alertent précocement de la présence de fumée grâce à un signal sonore puissant (85db à 3 mètres) et permettent de gagner sur un incendie de précieuses minutes qui peuvent sauver la vie.

 

Tous les pays avec un taux d’équipement en détecteurs de fumée supérieur à 80% ont diminué leur nombre de morts de moitié. Actuellement, ce taux est de 98% en Norvège et de 89% en Grande-Bretagne. La France compte aujourd’hui que 2% d’habitation équipées.

 

Ces expériences étrangères concluantes sur la présence des détecteurs de fumée ont conduit la France à rendre les détecteurs de fumée obligatoire depuis le 11 janvier 2011. Toute la population française est concernée par cette législation : toutes les habitations devront être équipées avant le 8 mars 2015.

 

Pour être bien protégé, il est essentiel de choisir attentivement son détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) selon sa conformité aux normes et sa technologie, d’installer le nombre suffisant de détecteurs de fumée dans son logement, d’identifier les emplacements appropriés pour la pose et d’entretenir régulièrement son installation.

 

 

Où installer son détecteur de fumée ?

 

emplacement sécurité incendie

 

Pour se protéger au mieux, il est recommandé de placer au minimum un détecteur à chaque étage de l’habitation et idéalement un dans chaque chambre et de remplacer ses appareils tous les 10 ans au maximum.

 

 

Comment bien choisir son détecteur de fumée ?

 

detecteur de fuméeAu-delà du marquage CE obligatoire, la marque NF apporte à l’utilisateur toutes les garanties de conformité des produits certifiés. Des contrôles rigoureux et réguliers assurent une qualité et une sécurité constante des produits NF.

 

En France, seuls les détecteurs de fumée optiques sont autorisés mais il existe plusieurs caractéristiques techniques différenciant les détecteurs de fumée et leur facilité d’utilisation.

 

La garantie longue durée (jusqu’à 10 ans) sur le détecteur apporte une sérénité optimale à l’utilisateur. Cette garantie peut parfois également couvrir la pile. Une plateforme de montage permet un montage rapide et facile et une pile d’autonomie longue durée (5 ou 10 ans) évite toute manipulation superflue.

 

Pour faciliter leur utilisation, les détecteurs de fumée sont équipés d’un bouton central test et pause pour vérifier chaque semaine leur bon fonctionnement et mettre le système en pause en cas d’alertes intempestives plutôt que de retirer les piles (qui risquent ensuite de ne pas être replacées, rendant le détecteur de fumée inopérant et l’utilisateur de nouveau exposé au risque incendie).

 

Les détecteurs de fumée sont votre meilleur allié pour votre protection incendie domestique et celle de votre famille.

 

 

Publication de l’arrêté gouvernemental du 14 mars 2013

 

Les points clés :

- Détecteur de fumée photoélectrique normalisé CE EN14604 dont la production est suivie (es­sais et audits par un organisme certificateur accrédité - par ex. produits certifiés NF DAAF)

 

- Installé dans chaque lieu d’habi­tation de préférence dans la circu­lation ou dégagement desservant les chambres. (A chaque étage pour une protection optimum)

 

- Fixé solidement (Avec vis et chevilles idéalement)

 

- Responsabilités incombent à :

a) l’occupant du logement.

b) au propriétaire : logements sai­sonniers, logements-foyers visés au R. 351-55, résidences hôtelières à vocation sociale, logements attribués ou loués en raison de l’exercice d’une fonction ou d’un emploi et locations meublées.

c) aux organismes agréés men­tionnés à l’article L. 365-4 exerçant les activités d’intermédiation loca­tive et de gestion locative sociale pour les logements-foyers et lo­gements familiaux gérés par ces organismes.

 

Responsabilités incluant : installation, entretien et fonctionnement du détecteur de fumée

 

- Notification de l’installation du détecteur de fumée normalisé réalisée entre occupant et assu­reur : remise d’une attestation à l’assureur

 

 

Autres articles sur la sécurité incendie :

Loi sur les détecteurs de fumée

Sécurité incendie dans votre habitation

Comment entretenir votre détecteur de fumée ?

 

 

 

Découvrez les autres dossiers thématiques 123elec

norme electriqueeclairageequipement electriqueInterrupteurs et priseschauffagesecurite incendieclimatisationAlarmes