TOUT LE MATERIEL

Dossier thématique : Tableaux électriques

Si vous effectuez des travaux de rénovation ou si vous faites construire votre logement, il est possible que vous deviez réaliser vous-même l’achat du matériel électrique nécessaire. 123elec vous guide pour vous aider à choisir le coffret électrique le plus adapté à votre habitation.

 

Comment choisir son tableau électrique ?

Comment choisir son tableau électrique ?Le coffret de distribution est l’élément central de l’installation électrique d’un logement. Il est donc important de prendre le temps de réfléchir aux différents critères qui vont vous permettre d’opter pour le tableau électrique le plus adapté. Cela va dépendre de la surface de votre habitation et du nombre de modules à y intégrer.

 

Déterminer la taille de son coffret électrique

La surface du logement permet de présélectionner un nombre de rangée nécessaire à l’installation électrique :

  • < 35m² : une ou deux rangées minimum ;

  • Entre 35 et 100m² : trois rangées minimum ;

  • > 100m² : quatre rangées minimum.

Pour affiner son choix, il est nécessaire de s’intéresser aux différents équipements de l’habitation. En effet, chaque circuit électrique doit être protégé par un appareillage modulaire qui s’installe au sein du tableau électrique. Il faut donc déterminer le nombre de module à intégrer dans le coffret. Pour cela, il est important de respecter les exigences de la norme NF C 15-100 qui régit les règles des constructions neuves et rénovations totales des bâtiments résidentiels :

  • Minimum deux dispositifs différentiels à courant résiduel (DDR) dont un type A

  • Un disjoncteur par circuit électrique

  • Présence d’un bornier de mise à la terre

  • Prévoir une marge de 20% sur le nombre de module pour les projets futurs

  • Deux prises modulaires

  • Un écocompteur (pour le respect de la Réglementation Thermique 2012)

Pour connaitre le nombre de rangée dont vous avez besoin, il faut prendre en compte l’ensemble des modules à installer dans le coffret électrique : dispositifs de protection (différentiels et modulaires), modules de commande et parafoudre. À savoir qu’un DDR (interrupteur différentiel et disjoncteur différentiel) prend la place de deux modules alors qu’un appareillage modulaire (disjoncteur, module de commande, etc.) en occupe un.

Une fois que vous connaissez le nombre de rangée dont vous avez besoin pour votre installation électrique, il ne vous reste plus qu’à choisir entre des rangées de 13 ou 18 modules. En général, les bâtiments résidentiels sont équipés d’un tableau de répartition à 13 modules.

 

Tableau électrique nu ou pré-équipé ?

Un coffret électrique pré-équipé comprend un interrupteur différentiel par rangée ainsi que le nombre minimum requis de disjoncteurs pour une installation domestique classique. Cela signifie que les dispositifs de protection des principaux circuits électriques d’un logement y sont intégrés : disjoncteur 32A, 20A et 16A. La connexion entre les différents appareillages modulaires est également assurée via des peignes d’alimentation et la mise à la terre est matérialisée par la présence d’un bornier de terre. En résumé, si vous optez pour un tableau électrique pré-équipé, il ne vous reste plus qu’à le raccorder au réseau électrique et, éventuellement, d’y ajouter des modules de commande, un parafoudre et un écocompteur.

Opter pour un tableau électrique nu signifie qu’il faut prendre le temps de choisir chacun des composants. Cela permet de sélectionner les interrupteurs, dispositifs de protection et modules de commande les plus adaptés à l’installation électrique du logement.

 

Autres informations à prendre en compte pour le choix d’un coffret électrique

Le respect des normes

Quelle que soit la marque et le type de tableau électrique que vous choisissez pour réaliser votre installation, il faut veiller à ce qu’il soit certifié NF. Il en est de même pour l’ensemble des composants. Cela permet de disposer d’une installation électrique conforme aux exigences des normes en vigueur.

 

L’emplacement du tableau

La norme NF C 15-100 impose l’installation du coffret électrique au sein de la GTL (gaine technique de logement). La disposition la plus courante est de placer le tableau de répartition entre le panneau de contrôle et le coffret de communication.

Vous pouvez également installer un second tableau électrique à l’extérieur de votre logement. Dans cette situation, il est conseillé d’installer un coffret étanche afin de protéger les composants contre l’humidité et les UV.

 
 

Les solutions 123elec :

LEGRAND Drivia

Tableau électrique pré-équipé 3 rangées AUTO

       

SCHNEIDER Opale

Tableau électrique 2 rangées de 13 modules - 13402

       

IDE Tableau électrique étanche

1 rangée de 12 modules IP65

Tableau électrique Legrand Drivia  
Tableau électrique Schneider Opale
 
Tableau électrique étanche
 
 
 

Autre article sur les tableaux électriques :

Tableaux électriques Legrand Drivia : nouvelle gamme, quelles sont les nouveautés ?

L'innovation d'un tableau électrique de la marque Hager

 

 

 

Découvrez les autres dossiers thématiques 123elec

norme electriqueeclairageequipement electriqueInterrupteurs et priseschauffagesecurite incendieclimatisationAlarmes